Union des Droites pour Morières

Notre équipe pour qui l'intérêt général compte plus qu'une appartenance politique, est ouverte, riche de ses différences, disponible et à l'écoute de chacun. Ce que notre équipe défend, c'est une volonté de gérer au mieux les intérêts de nos concitoyens.

« Tout peut, ici, être dit, même s’il n’est pas interdit d’être argumenté et pertinent. La seule condition posée est de respecter les règles élémentaires de la civilité : les propos injurieux ou outranciers sont évidemment à proscrire »
Un modérateur y veille.
Bienvenue !


vendredi 8 juillet 2011

Un p'tit coup de pouce Monsieur le Maire ?



Et oui, à l'instar des clients de la Société Générale, il arrive que les maires aient aussi parfois besoin d'un petit coup de pouce. Par exemple lorsqu'il s'agit de passer de la théorie à la pratique en matière de déplacements écologiques.

Dans ce domaine, notre maire est visiblement un croyant. Il n'y a qu'à voir la publicité qu'il fait sur le site internet de la mairie pour ses tous nouveaux projets écolo :




- favoriser les déplacements doux,

- un "centre intermodal",

- des pistes cyclables,

- des parkings relais,

- des rues à 20 km/h,

- une zone piétonne, etc.…..

Rien n’a été fait en matière d’écologie depuis 10 ans, mais on ne va pas chipoter pour si peu.

Après tout, à part une vélostation, que manque-t-il à Morières ? Bon d'accord une vélostation, Avignon en a une depuis 2 ans. Mais nous à Morières on s'en fiche, on a le temps, on est une ville durable !

Allez, on vous l'accorde, il va aussi manquer quelques places de parking prés de la gare. Oh pas grand chose, 100 ou 200 à tout casser. Pas très écolo la voiture ? Certes, mais quand on habite un lotissement de Morières, difficile de faire autrement que de prendre une voiture pour se rendre jusqu'à la gare, et monter dans son train pour aller travailler.

Finalement le point dérangeant pour cette histoire de parking, c'est que les places existent aujourd'hui et gratuites en plus. Mais la mairie veut les supprimer pour construire des immeubles à la place. Cela s’appelle, densifier le bâti.

Stop : Arrêtons-là ces considérations générales et intéressons nous au cas particulier de Monsieur le Maire. Croyant donc (encore que ...), mais pas encore pratiquant, loin s'en faut. Il a toujours sa place de parking en centre ville (devant la mairie), et semble avoir bien du mal à se débarrasser de l'usage quotidien de sa voiture au mazout. Le clos Folard a bien eu son grand parking digne d’une grande surface alimentaire occupé par tous nos élus les soirs de conseil municipal.

Peut-être qu'il n'a tout bonnement pas le temps de consulter les horaires de bus ? Ca doit être ça. Trop surbooké, entre les réunions pour ne rien dire d'utile et les photos pour faire joli dans la presse locale ou le magazine municipal.

Vous pouvez donc, monsieur le maire prendre les transports en commun ou le vélo. Mais encore un peu de patience, la vélo station n'existe pas encore ... où avions-nous donc la tête !?

Mais bon, même à pied, c’est possible, le trajet mairie-clos Folard ne prend que 10 minutes à mocassin et vous aurez même le temps de prendre un petit noir au comptoir en passant.

Ce qui est bête dans l'histoire, c'est que vous ne pouvez même pas bénéficier de l'aide incitative de la mairie pour l'achat d'un vélo ou d'un cyclomoteur électrique. Et oui, elle n’existe pas ! (tien, mais c’est une idée ?).

Voila Monsieur le Maire, on espère que ce petit coup de pouce vous aura été utile, et qu'on vous verra bientôt à bord des bus TCRA, ou fouler de vos pieds les trottoirs de "notre" ville, ou bien encore en parcourir les rues juché sur un vélo, à assistance électrique ou pas (n’oubliez pas les pinces à vélo pour ne pas abimer votre joli costume).

Quand ce sera chose faite, profitez-en pour faire passer le message à vos adjoints. Eux aussi semblent avoir un peu de mal à passer de l'état de croyant à celui de pratiquant. Même les plus verts…

mercredi 6 juillet 2011

L’important c’est l’objectif !



Alors pour y parvenir, on s’adapte aux circonstances et évènements, hier on soutenait DSK, aujourd’hui Aubry, et demain ? L’important c’est de coller au candidat (e) qui « aurait » les meilleures chances, ce qui favoriserait le retour d’ascenseur grillant au passage les velléités de candidates députés se sentant naturellement investies. Pas de quartier, c'est mon tour déclare-t-il, et dans la foulée, comme pour rassurer (on se demande qui) si je suis élu je démissionnerai.

Nous avons entendu cela aussi à Marseille pendant les cantonales, alors comment accorder crédit à des propos de socialistes qui n’engagent que ceux qui les tiennent.

Sources PQR

mercredi 29 juin 2011

Voilà une piste d'économie !


A quoi peut bien servir un directeur de cabinet ?
Le « dircab » n’est pas un fonctionnaire recruté par concours pour occuper un poste correspondant à une formation précise. Il est nommé par le maire qui, en pratique, peut choisir qui il veut.
Ce poste est cependant encadré par la loi sur deux points : notre commune (moins de 20 000 habitants) ne peut recruter qu’un seul "collaborateur du cabinet " selon la dénomination légale. (Et c’est heureux, vu ce qu’il nous coûte !) Cet emploi n’est pas permanent : il fait l’objet d’un contrat qui ne peut dépasser la durée de la mandature (ouf !).
Pour son salaire, la loi fixe la barre à ne pas dépasser : en principe pas plus de 90 % du traitement le plus élevé versé à un fonctionnaire de la commune (et oui !). La loi permet aussi de lui verser des indemnités, encadrées, elle aussi (le pauvre !).
Si les chiffres qui circulent sont exacts, il s’agirait d’un poste à haut salaire, la personne la mieux payé de la mairie!
Au maire d’éclaircir ce point !
Maintenant, à quoi peut bien servir un directeur de cabinet ?
La fonction est essentiellement politique et souvent assez mal définie.
Il ne doit en aucun cas se mêler de l’administration communale, encore moins la gérer et gérer les agents, ce qui exige une solide formation et des compétences très étendues, de plus en plus complexes (juridiques etc.…) et qui est du ressort exclusif du Directeur Général des Services.
Le maire aurait pu faire appel à candidature, (mais ce ne fut pas le cas !!!) à l’exemple de cette commune, plus importante certes. Voici, pour information, les missions confiées ainsi que les compétences et le profil exigés…
Sous l’autorité directe du Maire et en relation très étroite avec le directeur général des services, vous :
• Organisez et structurez le fonctionnement et la communication interne/externe du groupe majoritaire (ps-pc) tout en vous attachant à apporter aux élus les savoir faire et connaissances indispensables à leur fonction municipale en valorisant la diversité des groupes ou des mandats électifs .
• Assurez un pilotage et un suivi des projets de la mandature en étroite relation avec le directeur général des services et éclairerez le Maire quant aux options stratégiques et opérationnelles à mettre en œuvre.
• Co-construisez en lien avec le service Communication une stratégie d’information et de communication publique et politique (autopromotion du maire).

Recrutement par voie du statut de collaborateur et/ou de contractuel.
Bac + 4/5 de type ESC/IEP/CELSA et/ou aménagement du territoire, vous êtes doté d’une expérience similaire d’au moins 10 ans au sein d’une ville moyenne membre d’un EPCI.
Vous êtes ouvert, curieux, à l’écoute, pragmatique, souple, doté d’une intelligence relationnelle, prêt à mettre votre énergie et votre plume au service d'un projet ambitieux.
Arrêtez de rigoler. Maintenant vous pouvez répondre à la question titre de l’article.
Si vous avez répondu : A rien, vous avez gagné un Carambar.
Si vous avez répondu à quelque chose, relisez l’article.
S.P.Q.R

We are back !









Bonjour à toutes et à tous,


Après 2 mois d'absence, quoi de neuf ?
Nous avons changé d'administrateur
Nous avons un nouveau mail : MORIERES2014@live.fr
Notre vigilance ne s'est pas relâchée pour autant et nous avons entendu ici ou là, que telle ou telle mesure avait été prise dans un soucis d'économie budgétaire, enfin ! ou pas trop tôt direz-vous vous qui subissez le poids de l'imposition, mais ne baissons pas la garde car notre édile est maître dans l'art d'annonces de ce type qui s'avère peu crédibles par la suite. A Morières 2014 nous avons une proposition d'économies substantielles que nous publierons sous peu.
Nous avons constaté que nos articles vous ont manqués, car le compteur n'a cessé de tourner malgré l'absence de parutions, soyez-en remerciés.
A vos plumes chers amis, faites-nous part de vos remarques et suggestions, faites remonter vos observations, nous nous ferons un devoir de les publier.
A tous ceux qui partent prendre un repos bien mérité, nous vous souhaitons de bonnes et agréables vacances, revenez-nous en pleine forme pour poursuivre nos actions
Très amicalement
Le webmaster

mardi 19 avril 2011

Bravo...


Bravo... les élus d’opposition pour votre article dans le Morières magazine d’avril.

Pour les Français, les maires sont les personnages les plus appréciés du personnel politique. Cependant une certaine opacité entoure la réalité municipale.

La politique communale est-elle véritablement le lieu où la république se ressourcerait ou serait-elle un leurre et qui plus est le dernier vestige de l’ancien régime ?

En effet, rares sont les cas où un maire ne se transforme pas progressivement en potentat voire parfois en petit roitelet. Le carcan juridico administratif l’aidant les chances que ce maire instaure un style démocratique personnel sont bien minces.

En effet à l’usage, peu d’individus se révèlent capables de résister aux habitudes municipales et aux règlements des communes.

Ce comportement n’est que la conséquence de pratiques faisant partie du paysage municipal et bien difficile d’y déroger au fil du temps.

D’autant plus que l’architecture communale met déjà notre nouveau maire sur un piédestal.

En effet le maire nomme ses adjoints. Par ce geste apparemment de bonne administration, Monsieur le Maire structure ainsi le noyau de ses premiers collaborateurs dont la dépendance en fait ses obligés. Car le maire garde le pouvoir absolu de retirer ses délégations. En conséquence, le maire peut gouverner sans partage réel du pouvoir.

Le chef de cabinet, serviteur indispensable, est la clef de voûte de l’opacité du système. La loyauté, ici revêt un aspect féodal.

Il s’agit ici peut être d'une simplification, quoique....

la gestion plus démocratique ou plus autoritaire.... dépendra du caractère, de la personnalité du MAIRE et de sa capacité à donner une forme collégiale à son pouvoir.
Ainsi le pouvoir municipal est vécu comme un potentat de fait, sans possibilité de contre-pouvoir réel et où le respect de l’esprit démocratique au niveau local ne dépend finalement que de la personnalité du maire

Que se passent-ils en fait aux séances de conseil municipal ? Si les décisions sont formellement prises démocratiquement par le conseil municipal, à y regarder de plus près tout se passe sur proposition du maire qui surveille « la cohésion de sa majorité » car le secret de vote n’existe pas ou presque.


Devant la masse importante des dossiers à traiter, les délibérations se transforment très souvent en simple mécanique de vote affirmatif.


Le Conseil municipal n’est qu’une chambre d’enregistrement de la volonté du maire et accessoirement de ses proches. Les simples conseillers municipaux participent peu à la vie de la gestion municipale et n’ont guère de poids.

Quant aux conseils d’opposition, ce sont presque des pestiférés, sans aucun rôle actif qui dérangeraient presque la bonne conduite du bateau majoritaire.

Qui a déjà participé comme acteur voir comme spectateur d’une séance publique de conseil municipal a été surpris par la léthargie de l'équipe majoritaire.

Encore plus étrange le discours « POLITIQUE » est banni ou presque des discussions. Le mot d’ordre qui fera sans doute sourcillé certains est lâché … Nous sommes ici pour gérer dit le maire. La place du rêve et de l’utopie née le temps d’une campagne surtout lorsqu’on la prépare est rapidement effacée par le réalisme pragmatique de la machine gestionnaire municipale.

Le maire a tendance à contourner l’obstacle du débat politique en le renvoyant à une procédure administrative minimale : les questions diverses.

Certes "Marianne veille" dans toutes les salles de conseil municipal de France mais elle est semble désabusée voire abusée de ces pratiques

Mais revenons à votre sortie du conseil municipal.....

Tout est symbole bien sûr. Mais le maire sera-t-il sensible à votre action symbolique...J'en doute !

Cependant si cette rébellion est reprise par les journaux locaux...qui en parleront peut être un peu ...mais pas trop, sans doute alors cela pourra peut être réagir.

Faîtes-nous un prochain Lever de rideau spécial : sur "les distorsions" démocratiques de l'équipe municipale au sens large bien sûr ( je veux parler de certains administratifs qui outrepassent leurs fonctions.)

Je vous suggère aussi de créer une nouvelle rubrique sur votre BLOG relevant spécifiquement les dysfonctionnements démocratiques de la gestion municipale et de son maire.

Envoyé par un Moriérois retiré de la politique depuis l’arrivée des communistes.

dimanche 17 avril 2011

Allez, y’a plus qu’à….


Vous pouvez maintenant recevoir les nouveaux articles par email ! Pour cela, rien de plus simple…
Il vous suffit de renseigner le mini formulaire sur le blog à droite (évidement) de la première page.
1. Vous renseignez votre email dans le formulaire
2. Vous renseignez le code que l’on vous donne pour bien montrer que vous n’êtes pas un vilain robot.
3. Vous cliquez sur le lien dans l’email (en Anglais) que vous recevez de la part de Feedburner (service Google).
C’est très simple.
Votre email ne sera pas communiqué à des tiers. Vous ne recevrez pas de spam. Allez, y’a plus qu’à…. Amicalement. Morières 2014

samedi 16 avril 2011

Il poursuit les voleurs avec un marteau :


Vu dans la presse. 15.04.2011
Les faits se sont déroulés jeudi à Morières-les-Avignon, dans le Vaucluse.

Deux individus, âgés de 21 ans, ont pris de l'essence pour 53 euros dans une station-service, puis ont pris la fuite au volant de leur clio, sans payer. Le gérant de la station-service s'est alors saisi d'un marteau et a rattrapé la voiture. Il a réussi à casser une vitre du véhicule, mais s’est blessé dans sa course. Grâce au signalement donné par le pompiste, la clio a été intercepté par les policiers.
Les deux jeunes hommes ont été placés en garde à vue, avant d'être laissés libres.
Ils passeront plus tard devant le Tribunal Correctionnel. Non, Monsieur le maire, vous n'êtes pas seul responsable de toute cette violence, nous vous demandons seulement d'arrêter de vouloir repeindre la ville en rose (!) en occultant la réalité !
Nous savons que la question est complexe. C'est avec prudence et en évitant la polémique politicienne que M. 2014 étudie ces questions et travaille pour proposer des solutions.
MORIERES 2014

vendredi 15 avril 2011

Il paraît que pour certains, la méthode Coué, ça marche !


« Pour la 2° année consécutive nous ne devrions pas faire appel à la fiscalité des ménages ». Pour se convaincre, le maire a besoin de répéter tous les mois dans le Morières magazine ce même canular. Il paraît que pour certains, la méthode Coué, ça marche ! Toutefois, Il y a de quoi s’interroger sur le sens réel de cette belle affirmation. Les taux n’augmentent pas, mais les bases sont réévaluées de 2% et donc nous payerons plus d’impôts locaux en 2011 et ceci comme chaque année depuis 10 ans. En pleine crise économique, alors que le chômage bondit, le maire augmente les impôts locaux. C’est un fait !!! Alors, pourquoi ?
Tout l’art d’un « bon » élu réside en effet dans la gestion du calendrier. Les Français ayant, paraît-il, la mémoire courte, il faut savoir augmenter les impôts en début de mandature et les stabiliser, mieux, les diminuer, les deux années qui précèdent la réélection. Ce discours n’étant pas politiquement correct, on préfère justifier cette pratique par la nécessité de tenir les promesses en nouveaux équipements faites aux électeurs pendant la campagne électorale.
Résultat de ce calendrier : cette année, comme les précédentes, il ne fait pas bon vivre à Morières
Comme si les revenus des administrés croissaient au même rythme… A Morières, la facture fiscale d’un ménage d’employés qui a le « malheur » d’être propriétaire de sa résidence principale peut dépasser les 2 000 euros. Plus d’un mois de salaire moyen en France !
Pour se dédouaner, nos élus qui font flamber les impôts ne sont pas à court d’arguments. Ainsi, par exemple, la ville a subi une chute drastique des droits de mutation consécutive à la baisse des ventes de logements. Comme si la santé d’une ville dépendait d’abord du volume et des niveaux des prix des transactions immobilières. Mais c’est oublier que, pendant les huit années de hausse des prix des logements, la ville a engrangé des excédents. N’aurait-il pas été judicieux d’en garder une partie pour les années maigres, comme toute bonne ménagère qui se respecte ?
Les élus sont prompts à jouer sur la corde sensible. On les entend moins cependant sur la poursuite d’invraisemblables gaspillages. Rien non plus sur les dérapages des effectifs, quand l’Etat, lui, tente de réduire le nombre de fonctionnaires.
Plus pervers encore, augmenter les dépenses rapporte plus de voix que les hausses d’impôts n’en font perdre. Car les dépenses profitent à tous, alors que les impôts ne sont payés plein pot que par une grosse moitié de la population. Surtout, l’Etat compense le manque à gagner causé par les dégrèvements, exonérations, abattements accordés au contribuable. Un système qui déresponsabilise les élus et c’est bien la le problème. Je dépense donc je suis !!!
En conclusion, Monsieur le Maire, nous subissons aujourd’hui les effets de la crise, reprenons la main sur ce cycle infernal qui pousse de plus en plus de familles vers le seuil de pauvreté. Soyons les acteurs de notre avenir. Je sais que c’est un challenge difficile mais comme disait SENEQUE : « Ce n’est pas parce que c’est difficile qu’on n’ose pas c’est parce que l’on n’ose pas que tout devient difficile. »

mercredi 13 avril 2011

Le Poulidor du PS Vauclusien .........


« Notre maire ne veut pas rester l’éternel suppléant »
Vu dans : La Provence avril 2011.
J'avais prévu d’être calme et détendu en ce début d’année et voilà que la Provence nous ressort un article sur les ambitions Parisienne de notre édile adoré.
Alors, quoi de neuf ? Que nous apprend ce nouvel article ? Et bien, rien que l’on ne savait déjà. Comme les 3 articles précédent de ce même journal, on nous annonce la candidature à la candidature de notre maire pour les législatives de 2012. Toutefois, vu le nombre de candidats déclaré et l’ambiance dans le PS local, ce n’est pas gagné. Pour mémoire, il était déjà suppléant de madame Fournier Armand en 2007 et le score n’avait pas était très brillant. A peine 43% des voix. Mais ca, le journal ne le dit pas.

J'allais oublier. Je m'excuse auprès de monsieur Poulidor pour ce titre. Il a toute ma sympathie comme monsieur le maire, d'ailleurs.
Vieux qui veille.

Le bruit de la communication……


La ville de Morières a organisé un forum emploi formation le samedi 9 avril à l’espace Folard. Opération louable et qui pourrait répondre aux attentes des plus de 300 chômeurs recensés sur la commune. Mais voila, jamais un bilan n’a été fait sur l’efficacité d’un tel Forum. La liste des entreprises présentes à ce forum est éloquente : Mairie et fonction publique…………… c’est peut-être pour cela que les horaires de cette « journée » étaient 9h-13h. Des horaires de fonctionnaires, comme dirait ma grand-mère. J’en profite pour passer ma petite annonce emploi, on ne sait jamais :
« Je voudrais un emploi de chargé de mission au cabinet de m'sieur le maire à 20.000 euros bruts par mois, une subvention pour l'association "glandons sous la pluie" dirigée par ma copine, de 25000 euros, une HLM dans le cœur du village (avec parking) au nom de mon petit copain (je suis bi) à 600 euros les 100 m2, l'allocation logement, un protocole d'indemnisation pour mes impôts locaux et un rond de serviette au restaurant municipal. Merci de me contacter. »
En matière d’emploi, à défaut d'agir efficacement, pour notre édile, l'important c'est de... communiquer. Pour l'essentiel, on saupoudre de bons sentiments des pratiques et des actions déjà anciennes, on ajoute une pincée d’ésotérisme et on met en scène la nomenklatura locale.
Avec ce forum, il a fait espérer certains mais en a consterné beaucoup d'autres. Mais une chose est certaine, notre Maire n'a qu'une ambition, la sienne !

Morières 2014

lundi 11 avril 2011

Rappel pour « Moriéroise ».


Nous vous invitons à reformuler votre commentaire qui n’est pas conforme à la loi (xénophobe). Morières 2014 est un site attaché aux valeurs humanistes. Nous ne pouvons publier votre commentaire en l’état.
Pour commenter les articles, Il suffit de cliquer sur « commentaire » au bas de l’article(le pseudo choisi en guise de prénom apparaitra avec votre commentaire ou bien opter pour l’anonymat) Nous avons choisi la qualité plutôt que la quantité, seule la motivation et l'intérêt que vous portez à ce blog vous incitera à participer activement à la promotion et à la diffusion de "Morieres2014".

Nous vous rappelons que, conformément à la loi, tout propos injurieux, diffamatoire ou xénophobe vous expose à d'éventuelles poursuites judiciaires. Les commentaires sont sous la responsabilité de leur auteur.

Morières 2014.

Prochaine Séance du Conseil Municipal :


Mercredi 13 avril, à 18h30, salle polyvalente,
Espace Culturel Folard
A ce jour aucun, ordre du jour sur le site municipal. Et après, on s’étonnera que nos élus jouent depuis 10 ans devant une tribune vide… !!! Pourtant, en toute logique, le droit d’information précède le droit d’expression. Mais ça, ca les dépasse… Vous pouvez toujours venir faire un tour (aucun risque pour les agoraphobes), juste pour connaître le montant du chèque que vous aurez à faire à l’automne pour financer la « bonne gestion » de notre municipalité.

MAV

dimanche 10 avril 2011

Le maire nous raconte encore des histoires d’impôts ! ( En réponse à une amie)


Le maire nous raconte encore des histoires d’impôts ! ( En réponse à une amie)
La façon de présenter les hausses d'impôts locaux ressort de la manipulation intellectuelle du citoyen moyen. Dire qu'ils n'ont pas augmenté pendant 2 années sur Morières est mensonger : même si les taux n'ont pas été augmentés, les bases de calculs sont systématiquement revues chaque année et augmentent d'un pourcentage donné par le gouvernement basé sur l'inflation en général (2.5% en 2010 et 2% en 2011). Ce pourcentage est supérieur à l'augmentation des salaires et des retraites. Lorsqu'on augmente les taux, c'est bingo au grattage et au tirage puisque le nouveau taux s'applique sur des bases déjà revalorisées. C'est trop facile pour les autorités locales de piocher dans la poche du contribuable, celui-ci doit se débrouiller pour boucler ses fins de mois comme il peut en réduisant ses dépenses, alors que nos élus continuent d'augmenter leurs dépenses. C'est autant qui n'ira pas dans le commerce via les consommateurs, mais via les collectivités de plus en plus omniprésentes. Ne pourrait-on pas apparenter ce système à du collectivisme avec état providence ?
Il est à remarquer, comme dans beaucoup de villes, de départements, de régions où la gauche est majoritaire, que la gestion est singulière : les impôts sont préventifs, on les augmente au cas où les nouvelles taxes qui remplacent la taxe professionnelle, rapporteraient moins. Alors que d'une façon très générale, ces nouvelles taxes rapportent plus. Mais le PS continue de mentir pour essayer de démontrer que le gouvernement ne tient pas ses promesses. Mais il les tient.
Lorsque on pose la question à notre Maire, toujours les mêmes réponses : cela ne va peser que pour quelques euros de plus par mois, comme si il n’y avait que les impôts locaux qui augmentaient. Tout augmente et les revenus, eux, ne suivent pas. Pour les ménages les plus modestes, lorsqu’ils ont payé le logement, les charges, l’électricité, l’eau, les impôts, les transports… le reste à vivre diminue comme peau de chagrin. La crise sociale est profonde et il serait temps que nos élus en prennent la vraie mesure, mais ils semblent vivre dans un autre monde.

Robin

samedi 9 avril 2011

Le Maire pète les plombs…..


Suite à la distribution du dernier magazine municipal, nous tenons à faire savoir notre indignation. On pourrait croire naïvement qu'un conseil municipal d'une ville de la taille de Morières, soit plutôt tranquille. Que les batailles politiques n'y ont pas place. En réalité, ce n'est pas vraiment le cas. A Morières, à cause de l’équipe en place (PS-PC), nous sommes dans le clivage classique hérité des politiques nationales. Depuis 10 ans l’opposition est méprisée, mais cela ne suffit plus à notre édile. Dans le dernier Morières magazine Le maire attaque à l’arme lourde l’opposition sans sommation alors qu’il fait tout pour l’empêcher de travailler (bénévolement) à l’intérêt communal. Tout y passe pour salir l’opposition : « délétère », « procès d’intention », « attaques personnelles », « agressif », « harcèle », « invectives » et enfin « populisme ». Cerise sur le gâteau, il s’adresse au groupe UMP de l’opposition en sachant très bien que nos 5 élus n’ont jamais demandé l’investiture à ce parti (l’erreur est volontaire). Plutôt que de répondre aux questions de l’opposition, monsieur le maire fonce dans le tas. Peut être pour intimider et mieux reigner. En réponse à sa question titre, qu’attend-il d’une opposition municipale ? On a bien compris son crédo, puisqu’il fait les questions et les réponses : « Faites des propositions constructives mais surtout ne les exprimez pas ». Mais l’opposition ne tombera pas dans le piège des attaques d’intimidations de la majorité municipale. Elle continuera son travail avec sérieux et compétence comme beaucoup de Moriérois le reconnaissent.
Ce pétage de plomb municipal (au frais du contribuable) ne nous empêchera pas de dormir, ni de travailler pour 2014 (au contraire).

MAV

jeudi 7 avril 2011

Une gestion à la "colin-maillard"



BUDGET 2011 : « Nous ne devrions pas faire appel à la fiscalité des ménages » (Morières mag 1° avril).
Le pire dans la hausse des impôts locaux, c’est que nous avons le très désagréable sentiment que la municipalité avance à tâtons, sans vision de sa gestion et de son objectif (emploie du conditionnel à quelques jours d’un conseil municipal). Depuis des mois, elle justifie ses difficultés financières uniquement sur la perte de la taxe professionnelle et la hausse de sa masse salariale. Mais dans les deux cas ces justifications sont inacceptables car la perte de la TP était prévisible (regardez les infos à la télévision monsieur le Maire, ils en parlent depuis plus de 2 ans !!) et que vous êtes directement responsable de la hausse de la masse salariale .Et dans cette déconfiture que fait l’opposition ? Elle informe les Moriérois, tout simplement. C’est ce que nous appellerons la politique du « colin-maillard ». Vous souvenez-vous de ce jeu d’enfant ? Vous avez les yeux bandés et vous êtes au milieu d’un groupe. On vous bande les yeux et les membres du groupe ont ainsi la possibilité de se déplacer sans être vus et ils s’échappent ainsi de quelques pas. Certains le font même en se tortillant. C’est un peu l’impression que nous a donné le dernier conseil municipal (DOB). Un tournis affligeant où le Maire portait le bandeau, sa majorité se tortillait, les élus de l’opposition ne sont pas invité à jouer et où en fin de compte le seul qui est attrapé c’est le contribuable Moriérois.
MAV

mercredi 6 avril 2011

Soit bien peu de choses.......


« MERCI à TOUS Merci aux 5689 Electrices et Electeurs qui m'ont apporté leur confiance dans ce 2ème tour des élections cantonales, dimanche 27 MARS 2011. C'est le résultat d'un combat politique qui n'a pas été facile. Qui a demandé beaucoup d'investissement, de travail, de rencontres entre les 2 tours. Mais c'est un résultat exceptionnel et unique dans le canton, où pour la première fois dans un duel, un candidat de gauche gagne une élection avec un tel écart (à peine 200 voix). CASTELLI André Communiste 57,11% Elu […] » Vu sur la commune.
Victoire donc du communiste aux élections cantonales. Mais, victoire relative car notre conseiller général ne représente QUE 24,6 % des électeurs inscrits. Soit bien peu de choses. La Provence publie aujourd’hui un article très critique sur André le rouge. Pourquoi ne la t’elle pas fait plus tôt ? Mais, il est vrai que les élections sont terminées, les affiches rangées au placard, les ministres au travail, les maires dans leur mairie. On ne verra plus le coco sur la commune.

Robin

mardi 5 avril 2011

Notre maire est l'ambassadeur de DSK


Notre maire est l'ambassadeur de DSK pour la commune de Morières. Chouette !!!!!
Il n'est pas encore candidat aux primaires du PS et pourtant, Dominique Strauss-Kahn a déjà son "comité de soutien". Génération DSK qui lance un appel pour devenir l'ambassadeur de DSK et être son porte-parole, dans votre commune, dans votre quartier, dans votre immeuble.

A la tête de Génération DSK84, Jean-François Cesarini qui considère DSK comme le futur président de la République. Déjà, quelques personnalités vauclusiennes (24 pour l'instant) ont accepté d'être cet ambassadeur, parmi lesquelles, devinez…………….. Joël Granier, maire de Morières, Ouf ! Nous sommes rassurés. Jusqu'à présent il était Royaliste (la passionaria du Poitou), vous savez celle qui avait un programme peu crédible en 2007 et qui s’est pris une gamelle. Au moins DSK est un libéral convaincu. Mais au fait, que pensent les amis communistes de notre maire de cette brillante promotion ? Il ya fort à parier que notre édile va nous fourguer du DSK dans la revue municipale et dans ses nombreuses interventions promotionnelles. Question : que va-t-il se passer si DSK n’est pas choisit comme candidat par Le PS pour 2012 ? Mystère.

lundi 4 avril 2011


Monsieur le maire est-il un humaniste ? Pour ceux qui en douteraient (encore) voici un exemple :
- l’aire de stationnement des gens du voyage s’est faite dans la discrétion la plus totale. Pour une fois le maire a peu communiqué sur ce projet, imposé par la loi, certes, mais nécessaire. Le débat sur l’obligation qu’ont les sédentaires à financer le mode de vie des nomades n’a plus lieu d’être. De toute façon, quitte à faire les choses, autant les faires bien. Tous Morérois peut constater que cette d’aire de stationnement manque de l’humanité la plus élémentaire. Sa localisation « grillagée » entre l’autoroute, le train et la route de saint Saturnin condamne les enfants et les adultes à vivre dans le bruit et la pollution, ceci jour et nuit. Cette aire de repos des gens du voyage n’a aucune dimension sociale, sociétale ou humaniste pour un accompagnement minimum de réinsertion et d’intégration de ces populations particulièrement sensibles et fragilisées dans la vie de la commune. Le choix de son implantation est une faute humanitaire et humaniste…surprenante de la part de personnes qui se revendiquent solidaires des plus fragiles. Il est vrai qu’il est plus facile de se déclarer solidaire d Ingrid Betancourt lors de sa captivité en Colombie ou d’envoyer un chèque en Haïti que de s’occuper des problèmes sociaux de sa commune.

Vieux qui veille

vendredi 1 avril 2011

La sécurité est un droit élémentaire pour tout citoyen.


Note maire répète a qui veut l’entendre que la sécurité des Moriérois n’est pas de sa compétence. C’est faux.
Il peut être utile de rappeler le rôle du Maire en ce qui concerne la sécurité… Le maire se doit de concourir par son pouvoir de police à l’exercice des missions de sécurité publique (au sens large!). L »article L 2212-2 du Code des Collectivités Territoriales l’oblige à assurer :
- Le bon ordre en évitant les incidents.
- La tranquillité en prévenant le tapage, les disputes, les rixes…
- La sécurité en prévenant les accidents, les pollutions, les incendies et en assurant la police des voies de circulation.
- La salubrité en prenant les mesures d’hygiène des personnes, des animaux et des choses.
Le maire dispose également d’un pouvoir administratif et judiciaire:
- Administratif en édictant des règles visant à assurer de manière préventive la tranquillité…
- Judiciaire en sanctionnant les contrevenants.
Nous ne connaîtrons jamais l’ampleur de son échec en la matière faute d’indicateur de base. L’échec est perceptible du fait de notre sentiment d’insécurité entretenu périodiquement par des voies de fait, des dégradations, des vols, des trafics … En tout état de cause, c’est un fait, les moyens financiers ne manquent pas au Maire pour agir, s’il le voulait.
Sur la vidéo protection, les caméras peuvent avoir à court terme un effet dissuasif et déplacer la délinquance. Le fait de disposer des films sous réquisitions peut aussi permettre d’augmenter le taux d’élucidation.
D’emblée nous soutenons que la sécurité est un droit élémentaire pour tout citoyen. Une sorte de pré-requis qui doit garantir une qualité de vie pour chacun. Par conséquent, le premier magistrat d’une ville doit être en mesure d’assurer la sécurité de ses concitoyens de manière objective et tangible.

jeudi 31 mars 2011

Un bloggeur précise....


La presse a parlé de la voiture incendiée sur Morières la semaine dernière. Une information à minima (ci-joint l'article). Peut être pour ne pas nuire au candidat front de gauche à la veille du second tour.

Moriérois

Rapprochez vous, reniflez, inspirez......


Moriérois(se), mon ami(e),
Vous ne sentez pas comme une odeur? Si, rapprochez vous, reniflez, inspirez. Alors ? Ah ! Vous voyez bien que ça sent le brulé. Pas la crème, mais la voiture. Et oui, 1 voiture de plus est partie en fumée. Et cette fois au complexe sportif sur Morières. Ce n’est pas encore Villiers le Bel, mais on s’en approche. En même temps, ça tombe bien, car la « sécurité » est en ce moment aussi tendance qu’un disque de Lady Gaga.
Il est illusoire de penser que les mairies ont les moyens de traiter efficacement ce point. Ce n’est pas à la police municipale (qui dépend du Maire) de s’occuper de cela (question de moyens et d’effectifs) mais plutôt à la Police Nationale ou à la Gendarmerie. Mais ne dédouanons pas totalement notre premier magistrat. Car en tant que maire il y a quand même des choses à faire, comme par exemple nous informer et nous tenir au courant de la situation. Car la communication municipale sur le sujet est proche du néant. Pas un mot dans la presse locale, pas un mot sur le site municipal, rien, nada, que dalle ! Et peut-être envisager la vidéo protection ? Mais bon, il parait qu’il commence à prendre conscience qu’il faut agir !!! 10 ans après les autres. Des tests sont effectués et une caméra de vidéo surveillance a été installée au clos Folard pour surveiller les élus.
Comme d’habitude, ce sont ceux qui ont le moins de moyens et le plus besoin de leur véhicule qui sont toujours les premières victimes d’une bande de crétins décérébrés et pyromanes.
Et ces crétins (Bis Repetita) le sont car ils s’attaquent aux voitures de M et Mme Tout le Monde. C’est toujours les mêmes qui souffrent. C’est un peu comme si ils brulaient des fauteuils roulants pour exprimer leur haine du handicap…des crétins (et de trois), des crétins (et de quatre ça mange pas de pain…). A moins que cela ne soit l’œuvre d’une bande de jeunes Moriérois, à qui les parents n’ont pas voulu donner 10 euros pour se faire un ciné et qui s’ennuyant fermement ce mardi soir ont décidé de goûter au grand frisson en jouant les bad boys avec les allumettes…on n’aurait plus à faire à de simples crétins…. mais à des décérébrés mentaux…
Allez, monsieur le Maire, encore un petit effort.... Vous y viendrez.

lundi 28 mars 2011

Pas de manifestations de joie intempestives .....


Au moment de la proclamation des résultats à l’espace Robert DION, le maire PS de Morières et son équipe, faisaient grise mine. Pas de manifestations de joie intempestives malgré la victoire à l’arrachée du communiste mais un silence pesant dans la salle. Aucun applaudissement, ce qui a mis mal à l’aise la remplaçante d’André le rouge, pourtant membre de l’équipe municipale. C'est que le coup est dur pour la majorité PS-PC qui avait soutenu le candidat communiste en l’invitant à toutes les manifestations et inaugurations même les plus futiles. Les pages de la revue municipale lui étaient grande ouvertes et les photographes municipaux (accrédités) n’ont pas ménagé la pellicule pour « shooter » nos deux larrons rose et rouge. Les résultats de dimanche dernier avaient donné la tendance. Ceux d'hier l'ont confirmée, dans des proportions insoupçonnables. Point de sursaut républicain dans ce canton, tout juste une participation en très légère hausse d'un tour à l'autre. Castelli n’est élu qu’avec 26 % des inscrits. (Soit à peine plus de 200 voix par rapport au FN sur Morières). N'en jetez plus, la coupe est pleine pour notre maire. Morières voit une poussée très forte du front national. Peut-être serait-il temps que la municipalité prenne en considération la désapprobation des Moriérois face à la politique municipale, eux qui ont boudé les urnes à 2 reprises. Il est encore temps d’agir, de baisser la fiscalité sur la commune en faisant des économies sur les fêtes, la communication tapageuse de notre édile et les débats participatifs racoleurs mais inutiles ; et de s’occuper enfin de la sécurité de nos concitoyens. Bref de s’occuper tout simplement des Moriérois et de leur bien-être. Notre maire a sa part de responsabilité dans cette victoire en demi-teinte et cette forte poussée du front national. Régulièrement, en conseil municipal, dans ses nombreuses interventions dans une presse complaisante et lors de ses vœux, il n’a eu de cesse de critiquer la politique du gouvernement au lieu d’assumer ses choix (C’est pas moi, c’est les autres). Maintenant, il s’étonne que les Moriérois n’aient pas vu le côté local de ces élections. Il est choqué de la poussée du FN sur la commune. C’est fou comme beaucoup de choses prévisibles le surprennent. Allez, Monsieur le Maire courage, vous avez encore trois ans pour rebondir (Zut, encore trois ans !). Sinon ce rejet manifeste risque de se transformer bientôt en Berezina !

Cantonales Morières

Résultats cantonales Avignon-est

mercredi 23 mars 2011

Faut-il encore faire la fête, Monsieur le Maire ?


Ce matin, dès 6h, 160 gendarmes ont interpellé douze personnes. Ils ont également saisi, lors des perquisitions, plusieurs centaines de grammes de cocaïne, du cannabis, des pistolets et des revolvers ainsi que plusieurs milliers d’euros en argent liquide, dans les communes de Morières-lès-Avignon, Saint-Saturnin-lès-Avignon, Sorgues et le quartier de Monclar à Avignon. Les individus ont été placés en gard à vue. Pendant ce temps, monsieur le maire ne peut que se désoler de ces nouveaux délits commis sur la commune. Il est vrai qu’il ne veut pas entendre parler de vidéo protection contrairement à ses collègues socialistes, maire de communes comme Carpentras, Monteux, Entraigues …. qui ont pris conscience de l’ampleur des problèmes de sécurité dans notre région.

Vu dans la presse. Robin

samedi 19 mars 2011

Silence radio...........................


C'est l'article L49 du code électoral qui le dit "A partir de la veille du scrutin à zéro heure, il est interdit de diffuser ou de faire diffuser par tout moyen de communication au public par voie électronique tout message ayant le caractère de propagande électorale".
Les commentaires sont provisoirement non mis en ligne. vous ne pourrez recommencer à commenter nos et vos articles qu'à partir de dimanche 20h.
Certes, tous les commentaires ne sont pas de la propagande électorale, mais on arrête de parler politique pour presque deux jours.

Morières à venir.

mardi 15 mars 2011

DANS LE SECRET DE L’ISOLOIR.


Vous voilà enfin seul, dans l'isoloir avec votre bulletin. Pour qui voter ? Quel est le bon choix?
Avant de déposer votre bulletin dans l'urne, posez-vous certaines questions.
1. Cet homme, qui est-il ?
2. Connaît-il les problèmes que je rencontre tous les jours ?
3. Est ce quelqu'un que je côtoie régulièrement, que je peux arrêter dans la rue en dehors des périodes électorales ?
4. Vais-je voter pour une personne avec qui je me sens bien, qui ne m’oubliera pas dès le résultat obtenu ?
Michel Bissière vient régulièrement sur la commune (hors période électorale). Sa suppléante Myrielle est connue de tous et omniprésente. Mais au fait, qui sont les autres candidats ?..........
Maintenant, vous savez pour qui voter.

CQFD

MAV

dimanche 13 mars 2011

1 objectif



Il ne faut pas avoir d'état d'âme dimanche 20 mars, le canton Est doit revenir à droite et nous devons chasser le communiste, sa "remplaçante" et leurs alliés qui eux ne font pas mystère de leurs alliances souvent contre nature, avec l'extrème gauche et tout ce qui peut leur permettre de conserver leurs postes avec bien entendu des renvois d'ascensseurs aux élections suivantes.
Un certain nombre, non négligeable il est vrai, de personnes de sensibilité de droite peuvent être tentés par le vote contestataire FN et on les comprend, mais il s'agit là d'une élection locale, nous n'insisterons jamais assez sur ce fait et tout autre vote que Bissière ne pourrait que favoriser la gauche ce qui serait désastreux pour notre canton. Le candidat inutile de gauche, qui affiche sans vergogne que son bilan "c'est vous", autrement dit aucun bilan car ses revendications : collège de Morières, pont de St Chaman et autre sont à l'origine de décisions d'élus de droite qui ont vu leur aboutissement pendant la mandature de gauche. Alors ne vous laissez pas tromper et rectifions le tir. Ne leur permettez plus de nous taxer abusivement (+ 28 % en 5 ans) et pour faire quoi ? des travaux [pas toujours utiles ou justifiés] dans des cantons de gauche, un collège (Ste Cécile) sur dimensionné par rapport au bassin de population par contre destruction d'un collège dans un quartier défarorisé d'Avignon, etc. etc.

Cette élection est locale, je le répète avec force et conviction, 2012 sera un autre combat avec d'autres enjeux, à chaque élection ses enjeux et ses réflexions.

Chers amis de droite ou pas mais qui ne supportent plus le sectarisme de cette gauche arrogante qui n'a comme slogan de campagne que la critique du gouvernement et de son président sans le moindre projet que le recours à votre portefeuille, votez bien, votez Bissière et retrouvons le dynamisme d'un canton qui s'est fixé Un Nouveau Cap.

Et pour paraphraser le slogan des "enfoirés",
ON COMPTE SUR VOUS

samedi 12 mars 2011

Elections cantonales : Réunion de campagne de Michel BISSIERE et Mirielle GIUSTI.


Lundi 7 mars, 80 personnes ont assisté au clos Folard à la première réunion de campagne de notre candidat Michel Bissiere et de sa suppléante Mirielle Giusti sur la commune.
Voter pour Michel, c'est dire non à la façon dont le Conseil général de Vaucluse est géré depuis des années. C’est mettre fin a l’inaction d’un conseiller général communiste, largement soutenu par les élus socialistes."
En rappelant que "nous avons un adversaire, sournois, diffus, difficile à combattre : l’abstentionniste. Il faut allez voter nombreux les 20 et 27 mars prochain. Cela vaut le coup de se déplacer !"

C'est aussi pour lutter contre la tentation de l'abstentionnisme que Morières 2014 vous tiendra au courant des réunions de campagne de notre candidat. Vos commentaires seront les bienvenus : il appartient à toutes et à tous de contribuer à la démocratie locale en donnant librement son avis !

vendredi 11 mars 2011

On est tous égaux mais certains plus que d’autres !


Compte rendu : conseil municipal (Vu dans la Provence 11.03.2011)
« Le budget 2011 se présente dans un contexte de récession. Les charges de personnel devraient représenter prés de 54% de la section fonctionnement. Il faudra tenir. Nous tentons tous les jours de réduire les dépenses. Je propose encore cette année de ne pas toucher aux taxes locales. En effet la population paye des charges au quotidien qui augmentent régulièrement. Nous devons faire des efforts afin de maintenir au mieux le service public sans augmenter les impôts. Nous poursuivons la mise en place de la vidéo protection. La sécurité est prioritaire ».
Qui parle ainsi ? Qui est ce saint homme, que je lui baise les pieds ? De quelle commune s’agit-il ? Que je demande asile (fiscal). Quel est le maire courageux et noble qui s’exprime ? Dites-moi.
Malheureusement, ce n’est pas à Morières, mais à Entraigues-sur-Sorgues, près de chez nous. Une mairie communiste. Et oui !!! On peut être de gauche (nul n’est parfait) et ménager le pouvoir d’achat de ses concitoyens tout en ayant le souci de la sécurité. Et moi qui croyais naïvement tout ce que notre maire nous avait dit avec un air de sincérité. « Je suis obligé d’augmenter les impôts, c’est la faute à ……(refrain)……… et blablabla ». Si seulement notre maire pouvait aller faire un stage en cette douce ville d’Entraigues et en prendre de la graine !
On peut toujours rêver. On se consolera avec le beau feu d’artifice que la municipalité va nous « offrir » en juillet. Mais je m’égare. Peut être qu’à Entraigues, ils ont aussi une feu d’artifice, et pourquoi pas, un festival pyrotechnique.
(Je prie les lecteurs de m’excuser de la fausse joie provoquée par le début de mon article.)
PS : Pour les taux 2011, il faudra attendre sur Morières le 15 avril. Coluche l’avait bien compris : « on est tous égaux mais certains plus que d’autres ! »
S.P.Q.R

Gros, c'est GROS !! Et Trop c'est TROP !


Ils osent l’écrire : « Morières les Avignon aménage et améliore votre cadre de vie » sur un super panneau polychrome, devant le clos Folard. Waouuuuuuuuuh !! Mais que font-ils ? Quel est cet aménagement qui nécessite une publicité aussi tapageuse ?
Réponse : une bande gazonnée.
Franchement,la pose d’un petit espace gazonné et peut être de quelques fleurs nécessitait-elle vraiment un tel affichage mégalo ?

A qui profite donc cette abondance de communication ??? …..trop fort le Séguéla local !

Roi Richard

jeudi 10 mars 2011

Une recrudescence des cambriolages...


Depuis quelques mois, on constate une recrudescence des cambriolages sur le territoire de la commune. Dernier en date : le pillage de plusieurs maisons, autour de l’école Marcel PAGNOL. Un fait qui s'ajoute à une longue liste de dégradations, vols, tags et trafic de cannabis en plein cœur du village sont également inscrits au palmarès des délinquants de tout poil.
Au total de ces dernières semaines, le préjudice moral et financier estimé est énormes. C'est aux dépens des contribuables de Morières, car les assurances ne marchent pas toujours s'il n'y a pas de traces d’effraction par exemple.
« Personne n'ose rien dire »
Morières a conscience de ne pas être la seule commune dans ce cas, mais il faut taper du poing sur la table pour provoquer une prise de conscience et une réflexion communes. Beaucoup constatent le même phénomène, mais personne n'ose rien dire. J'aimerais que notre maire réagisse. Je sens qu’il est résigné ou aveugle.
Beaucoup de commerçants et de chef d'entreprise de la commune subissent régulièrement des vols et des dégradations. Certain font installer des caméras et souvent, font des gardes la nuit ; les vols sont très fréquents. Ils louent le travail des gendarmes, qui font régulièrement des rondes dans la commune et arrêtent des cambrioleurs. Mais le problème, c'est qu'ils sont relâchés dans la foulée parce qu'il n'y a pas assez de preuves (fautes de caméras de vidéo protection par ex), ou alors ils sont condamnés à des peines symboliques.
Une impunité mal comprise
Et de poser des questions politiquement incorrectes : « Faut-il organiser notre défense nous-mêmes ? Faut-il mettre en place une sorte de milice ? Je crains pour la sécurité de nos concitoyens. Si l'on ne fait rien, on se retrouvera face à des réactions inappropriées. Le sentiment d'impunité est mal compris de la population. Il faut s'en inquiéter ensemble, et produire par exemple une carte des méfaits recensés sur la commune. Il est vraiment temps de tirer la sonnette d'alarme.
Hier après-midi, les gendarmes de saint saturnin menaient l'enquête dans les quartiers de Morières. Les Moriérois leurs exprimaient leur ras le bol. Le maire refuse la vidéosurveillance, le coût serait trop élevé. Alors notre premier magistrat ne fait rien. Il écrit des lettres (glissées dans les cartables de nos enfants) pour sermonner les parents qui se plaignent de l’absence d’accueil des élèves en période de grève. Une autre pour rappeler que tous est gratuit à Morières, que les Moriérois ne sont que des ingrats qui ne savent pas la chance qu’ils ont d’avoir un maire si prés des préoccupations des Moriérois. Il fait écrire le comite des fêtes pour défendre sa politique festive. Bref du vent, de l’esbroufe, de la poudre aux yeux. Pendant ce temps l’insécurité monte et rien n’est fait.
Jeunesse en péril.

mercredi 9 mars 2011

Votez Michel BISSIERE, le 1er tour est très important !


Nous l’avons déjà dit dans un précédent article. Dans ces cantonales, tout porte à croire que pour nous, le véritable enjeu est la préparation des municipales 2014. Chacun compte ses forces, et débute sa campagne pour mieux se placer. Le conseil général est une institution boudée et l’élection cantonale ne va pas attirer les foules. Pourtant, dès le premier tour votre participation est importante compte tenu de la configuration politique du scrutin qui s’annonce. En effet, tout se jouera au premier tour.
Compte tenu des nouvelles règles, qui imposent aux candidats d’obtenir plus de 12,5 % des inscrits pour pouvoir se présenter au second tour, compte tenu de l’abstention qui atteindra, sans doute plus de 50 %. Il est important pour Michel BISSIERE de faire un gros score dès le premier tour.
Dans tous les cas, les scores obtenus seront scrutés à la loupe. En effet ils seront un bon indicateur des intentions de vote pour 2014. Ne vous trompez pas au premier tour. Votez Utile. Ne faites pas le jeu du parti communiste. Il ne reste plus qu'à aller (bien) voter !

mardi 8 mars 2011

Comment voter par procuration pour les élections cantonales ?


Le vote par procuration permet à un électeur (le mandant) de se faire représenter, le jour d'une élection, par un électeur de son choix (le mandataire).

Où faire la procuration ? Dans une brigade de gendarmerie, dans un commissariat de police, au tribunal d'instance.
Qui peut voter par procuration ? Les électeurs attestant sur l'honneur qu'en raison d'obligations professionnelles, d'un handicap, de raisons de santé ou en raison de l'assistance portée à une personne malade ou infirme, il leur est impossible d'être présent dans leur commune d'inscription, le jour du scrutin ou de participer à celui-ci en dépit de leur présence dans la commune.
Quelles démarches ? Le plus tôt possible pour tenir compte du délai d'acheminement et de traitement de la procuration vers la mairie destinataire.
La présence de la personne qui souhaite faire une procuration est indispensable. Elle doit justifier de son identité et choisir la personne qui votera en son nom. Le mandataire doit être inscrit sur les listes électorales de la même commune que l'électeur qui donne procuration.

Il n'est pas besoin de fournir un justificatif : une simple déclaration sur l'honneur suffit. Il n'est pas non plus nécessaire que le mandataire soit présent au moment de l'établissement de la procuration. En revanche, ses coordonnées seront demandées (nom, prénom, adresse, date et lieu de naissance).
Nous vous donnons rendez-vous pour ce premier tour. Votre participation est très importante ! Le vote est l’un des seuls moyens de faire entendre votre voix.
Il ne reste plus qu'à aller (bien) voter !

MAV

Le Maire de Morières adopte le slogan .....


Monsieur le maire, notre maire, adopte le slogan de Nicolas Sarkozy : "Travailler plus pour gagner plus".
Au passage, celui de son propre parti (PS) : "Stop au cumul des mandats" tombe dans les oubliettes.
On a peine à y croire mais… "Yes, we can" !
Nous apprenons en effet que Mr est candidat à la candidature pour les législatives de 2012.
Imaginons donc qu'il obtienne ce mandat et, à partir de là, faisons l'inventaire de ses fonctions :

- Maire de Morières :
Vice-président de la Communauté d’Agglomération du Grand Avignon, en charge du Programme Local de l'Habitat.
Vice-président du Syndicat intercommunal de l’Aire des Gens du Voyage.
Administrateur de l'OPHLM, de Mistral Habitat et de Vaucluse Logement.
Administrateur du Service Départemental d’Incendie et de Secours de Vaucluse.
Administrateur du Centre de Gestion de la Fonction Publique territoriale.
Administrateur du Syndicat Mixte pour la Gestion des Déchets du Pays d’Avignon.
Administrateur du Syndicat Intercommunal d’Electrification de la Région d’Avignon.
Administrateur du Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues.
Membre du Comité Syndical du Schéma de Cohérence Territoriale.
Et demain député ?
N'en jetez plus.
Moi, le cumul des mandats et des "casquettes"- tous partis politiques confondus- je suis CONTRE.
Va pour deux dans le cadre d'objectifs solidaires et convergents (mairie et agglomération, par exemple).
Mais certainement pas –pas même deux !- lorsqu'il s'agit de niveaux de réflexion et d'action aussi différents qu'une commune et l’assemblée nationale. Parce que la dimension n'est plus du tout la même. Parce que les intérêts ne sont plus du tout les mêmes.
Moi, je veux pour ma commune un maire qui préfère sa ville à ses ambitions politiques.
Je veux aussi pour ma commune un maire qui soit en cohérence avec lui-même.
Parce que, en appeler aux principes du parti auquel on appartient quand ça arrange (pas d'accueil des enfants tel que prescrit par la loi en cas de grève de l'Education nationale, par exemple) et les fouler au pied lorsque ça dérange (abolition du cumul des mandats)…franchement, ça perturbe jusqu'aux esprits les plus ouverts !
Sans compter que, le cumul financier de tous ces mandats, ça va chercher dans les combiens?
Au moins notre maire ne pourra-t-il plus critiquer à tout bout de champ le "travailler plus pour gagner plus" de Nicolas Sarkozy puisque lui même n'est pas capable d'y résister.
S.P.Q.R

lundi 7 mars 2011

L’austérité, c’est bon pour le petit peuple.......


L’austérité, c’est bon pour le petit peuple, pas pour le personnel politique du Parlement Européen !
En plein marasme économique et alors que les salaires des populations européennes végètent ou reculent, les députés européens se sont alloués jeudi une augmentation de 1.500 euros par mois de leurs budgets de frais d’assistants, qui s’élevaient déjà à plus de 20.000 euros mensuels (en plus de leur salaire d’environ 8.000 euros)
L’augmentation a été votée au sein de la commission des budgets par les élus conservateurs, avec le soutien des socialistes. Quand il s’agit du portefeuille les faux antagonismes tombent et la connivence apparaît.
Ce vote des élus européens aura pour conséquence d’augmenter de 13,2 millions par an les dépenses du Parlement européen.
Une décision qui risque encore un peu plus, si cela est possible, de couper ces élus européens des réalités de leur électorat.
Vu dans la presse. Caramba

dimanche 6 mars 2011

il ne reste plus qu'à aller (bien) voter !


Bureaux de vote : c'est fait !
Encore une fois, Morières à venir sera représentée dans tous les bureaux de votes de la ville de Morières lors des prochaines élections cantonales : 14 volontaires (7 assesseurs et 7 délégués) se relaieront toute la journée, les 20 et 27 mars dans les bureaux de vote de la ville pour contribuer aux opérations de vote et s'assurer de la régularité du scrutin... il ne reste plus qu'à aller (bien) voter !

MAV

samedi 5 mars 2011

Les maires n'aiment pas trop ...


Vu sur le site : Comitedesfetes.org, Le portail des comités des fêtes de France. Rubrique : Forum.

Les maires n'aiment pas trop que les comités des fêtes échappent à leur... surveillance. Le but d'un comité des fêtes allant dans le même sens que celle de la mairie : l'intérêt collectif pour le rayonnement de la commune.

Mon avis est qu'un comité des fêtes sous le total contrôle de la municipalité ou un comité des fêtes qui s'opposent à la mairie (ou inversement) ne sont pas des signes de bonne santé d'une commune.
Dans le 1er cas, il appartient plus aux habitants (qu'à la mairie) d'animer la commune (sous le regard bienveillant de la mairie) et dans le second cas, les conflits ne sont jamais des sources d'intérêt collectif ou de rayonnement.

Et à Morières ?
La fouine

Je suis persuadé ...


Je suis persuadé depuis longtemps que pour connaître l'alternance à Morières, deux conditions doivent être réunies :
La première c'est la division de la majorité socialiste-communiste. Apparemment c’est en marche ! La preuve par les votes en conseil municipal cette année 2010 :
Conseil municipal 22 juin 2010.
Délibération n°15 Véhicules de fonction. Abstention : JF Dalvai.
Conseil municipal 16 novembre 2010.
Délibération n°6 Modification membres commission communales. Abstention : JP Corbiere
Conseil municipal 14 décembre 2010.
Délibération n°9 tarifs communaux 2011. 2 abstentions : C Chabrillange, JF Dalvai. Délibération n°14 subvention ALF PACA. Abstention : JF Dalvai.
Conseil municipal 15 février 2011
Approbation CR conseil municipal précédent. Abstention : JP Corbiere.
Pour toutes ces délibérations, l’opposition a voté pour. Comment interpréter ces abstentions dans la majorité ? Peut-on encore parler d’équipe ? Pourquoi toutes ces abstentions au sein de la majorité municipale ? Mystère !
La seconde c'est l'union de la droite et du centre. Sur ce dernier point, vous pouvez compter sur nous pour garantir cette union et combattre toute tentative qui risquerait de la mettre en cause !
( sources: site municipal Morières.fr)

La fouine.

jeudi 3 mars 2011

Rébus


Un petit rébus d'actualité récurante dans ce blog et que je soumet à la perspicacité de vos lecteurs assidus. Un indice : "trop cher". J'espère que les internautes de droite comme de gauche ou il y a parait-il un stratège de la communication, ne tarderont pas à trouver et dans ce cas, formuler quelques idées...

Bon rébus

Charte de bonne conduite.


Charte de bonne conduite.
Les commentaires injurieux ou agressifs n'ont pas leur place dans le blogue, abstenez-vous des attaques personnelles. Lorsque vous répondez à un autre commentaire, il peut être utile de citer suffisamment de texte original pour être compris. Ne postez pas simplement pour faire remarquer les fautes de frappes ou d'orthographe des autres. Les échanges ont besoin d'être alimentés par des remarques et réflexions construites. Les commentaires offensants, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire à la loi et aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés. Les accusations sans preuve, la déformation de faits, les mensonges, la désinformation, mais aussi les tentatives de polémiques extrémistes ou excessivement partisanes, la propagande (directe ou indirecte).Apprenez à participer et à partager, l'intérêt du blogue n'est pas simplement de le lire, il s'enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous ! Les commentaires de ce blogue sont modérés, le modérateur se réserve le droit de publier ou de ne pas publier les contributions.
La loi « Informatique et Libertés » du 06/01/1978 vous permet de disposer d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : morieres2014@aol.com
Merci de respecter cette charte.

Une fois de plus l'opposition a raison!!!

à vouloir trop communiquer on dit n’importe quoi !


Fichtre!!!!! Voilà une lettre (16.02.2011) sacrément bien tournée, qui apporte des précisions, des arguments et qui s’appuie sur des faits. Non, je Déc…….. elle est nulle. Mais qu’importe son contenu sans intérêt. Pourquoi un comité des fêtes (association loi 1901) distribue-t-il un tract politique aux frais des contribuables chez tous les Moriérois ? Là est la question.
D’après les politologues, parmi les mécanismes de légitimation d’un maire, la démonstration d’une proximité aux classes populaires demeure un élément central et doit régulièrement être réactivée à travers différentes pratiques : serrage de mains, inaugurations, vœux à répétition, etc. La référence au populaire peut constituer pour certains maires une ressource très importante dans le champ politique. La (re)création d’un comité des fêtes entièrement soumis au pouvoir municipal est un exemple de pseudo proximité aux classes populaires très répandue dans les municipalités socialistes. Il s’agit bien ici d’un détournement d’objectif (être élu) au profit d’une personne ou d’une équipe au lieu de tout simplement contribuer à l’animation de la commune. Par sa lettre aux Moriérois distribuée cette semaine, les masques sont tombés. Le comité des fêtes, loi 1901 et donc apolitique, roule pour notre maire et en plus ils en sont fiers ! Il ne manque plus que le LOGO PS et la rose en entête de cette lettre. Monsieur le Maire, Vous avez toujours été un illusionniste, certes très doué car personne n'a rien vu, mais maintenant après l'illusion c'est bien la réalité des choses qui vous rattrape.... à vouloir trop communiquer on dit n’importe quoi !

mercredi 2 mars 2011

Vous êtes cordialement invités ...


Au Mas Saint Antoine Chez Mariani Thierry traiteur
2236 route de Morières
84000 Avignon
En présence du sénateur Alain DUFAUT
Nous serons heureux de partager autour d’un repas gastronomique, un moment de détente et de convivialité. La samedi 12 mars à 12h.
Vous êtes cordialement invités avec vos amis à nous rejoindre.
Amicalement.
Le bureau de Morières à Venir.

Venez nombreux et informez vos amis


Myrielle Giusti vous informe de l'organisation d'une réunion dans le cadre de la campagne des prochaines cantonales :
lundi 7 mars à 19 heures
lieu : salle de Théâtre de l'Espace culturel Follard - Morières les Avignon.
En présence d'Alain Dufaut.

Venez nombreux et informez vos amis

L’idéal c’est quand on peut mourir pour ses idées. La politique c’est quand on peut en vivre.


Etre maire, c’est gratuit mais bien payé
En parcourant un rapport du Sénat, issu de l’Observatoire de la Décentralisation, on peut lire, les réserves et les satisfactions des élus français, les maires en particulier.
Une majorité d’élus locaux se plaint que leur indemnisation n’est pas à la hauteur du transfert de compétences depuis l’acte II de la décentralisation et que leur charge de travail est trop importante.
On se surprendrait à penser qu’intégrer un exécutif local est un pur don de soi, dans lequel on va cramer toutes ses économies, la retraite et la Sicav. C’est pourquoi nous avons voulu vérifier ce qu’il en était à Morières et si notre maire et ses adjoints arrivaient à joindre les deux bouts. Malheureusement, impossible de trouver ces chiffres.
Toutefois, entre 2000 et 2003, les indemnités des élus municipaux ont progressé de 35.8%. Pour les présidents et vice-présidents d’intercommunalités, ces indemnités ont fait un bond présidentiel de 137%. Pour finir, la ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a fait remarquer en janvier 2008 que les sommes versées aux maires et présidents d’autres assemblées locales ont augmenté en moyenne de 55% entre 2002 et 2007.
On aura beau jeu ensuite, d’écouter patiemment les citoyens en difficulté, de parler de solidarité et cohésion sociale, d’une meilleure répartition des richesses, en déjeunant humblement dans de modestes restaurants de la commune quand on sait qu’on y sera vu.

Dafy duck

mardi 1 mars 2011

Bravo! Morières magazine de mars.

Baromètre démocratique Morières magazine Mars 2011 :
Nombre de photos du maire : 1 (-15)

Nombre de photos d’élus de la majorité : 0

Nombre de photos d’élus de l’opposition : 0

Nombre de citation du nom du maire : 0

Bravo et merci à la municipalité. Trés bon Morières magazine qui parle enfin des Moriérois et que des Moriérois. Respect, Monsieur le rédacteur en chef. Comme quoi nous savons reconnaitre vos qualités.

HALTE AU RACKET FISCAL QUI TUE L EMPLOI


Payer des impôts locaux quand on voit sur Morières le gaspillage qui est fait de l'argent public et l'état des infrastructures de la cité, situation lamentable vers laquelle nous ont conduits depuis plus de 10 Ans les socialistes à la tête de la ville.

Impôts locaux c'est pire que le tirage du loto, car chaque fois nous sommes perdants !
En effet, messieurs les élus nous inondent, avant les élections, de promesses concernant les budgets des régions, départements et communes.
Une fois l'élection passée, nous payons leurs incompétences et gabegies.
Combien sont ils à relevé leurs manches et a travailler sur les dépenses fastueuses de leurs fonctions ?
Certainement pas beaucoup, moi, j'aimerai les voir, comme dans le privé faire des coupes dans les services communications et réceptions.
Malheureusement, avec ces élus, c'est la fuite en avant, avec toujours plus d'impôts et toujours plus de dépenses.
Pour moi : gauche et quelquefois malheureusement droite c'est du pareil au même, taper sur les quelques grandes entreprises restantes : pas la solution non plus, elles emploient beaucoup de gens, ce qui constitue "la classe moyenne" soit la classe "payante"
Par contre
1°) TAXER tous les produits importés, issus des délocalisations, même le PC est pour.
2°) Tuer l'INSEE qui nous rabâche que rien n'a augmenté avec le passage à l'Euro (alors que tout a été multiplié par 2 ou 3 voire 4 ou 5 depuis 2002)
3°) Tenir compte dans toutes les élections des votes Blancs et des Abstentions
4°) Arrêter de nous prendre pour des Imbéciles
5°) Si référendum, tenir compte de notre avis
6°) Supprimer l'effet "millefeuille" Etat, Région, Département, Mairie, etc.
7°) Stop aux Associations inutiles

Vous Adhérez OUI ou NON ??????

l'imbécile qui paie encore ses impots

lundi 28 février 2011

Un nouveau Cap...


C'est fait, le site internet de la campagne des cantonales 2011 de Michel BISSIERE et Myrielle GIUSTI est désormais en ligne.
http://www.michelbissiere.fr/
Vous êtes invités à le parcourir et, surtout, le faire connaître à tous vos amis du canton... la réussite électorale de Michel BISSIERE passe aussi par des courriels bien ciblés !

Morières 2014.

les petits voyages entre amis ...


Depuis 10 ans, nous pointons du doigt les petits voyages entre amis organisés vers la capitale. Malgré la crise, ces petits voyages entre élus majoritaires triés sur le volet, continuent. Nos « chers » mandataires sont donc allés cette année encore au congrès des maires de France à Paris. Pour quels bénéfices pour notre commune ? On cherche encore…
Quelques ronds-points, ralentisseurs, débroussailleur thermique ou autres dépenses très souvent inutiles …, l’on se demande bien quel est l’intérêt pour notre Village de ces petits voyages.
Dans le programme de ce congrès 2010 pas de cours sur les « 10 commandements », dommage. En revanche, des ateliers aux thèmes évocateurs : « Le maire et la précarité économique et sociale », « Le bonheur d’être maire ? »(Sur ce point nous sommes Fairplay, si lui ne travaille pas à notre bonheur, nous, nous occupons du sien), « évaluation des politiques de développement durable dans les communes » (dura… quoi?), « gestion des risques naturels »…
Vous en conviendrez peut-être avec nous, vu les résultats, Morières n’a peut-être pas vocation à financer les petits voyages de ces Messieurs. On attend toujours le bilan de ces voyages en conseil municipal réclamé à maintes reprises par l’opposition et promis devant la caméra de vidéo protection du conseil municipal.

Robin de Loxley

dimanche 27 février 2011

Faire vivre la démocratie à Morères.....


« Morières 2014 » veut instaurer sur notre commune plus de transparence, plus de liberté d’expression et demander des comptes à des élus majoritaires qui considèrent trop souvent la gestion municipale comme leur affaire personnelle.
Retrouver les dates et les comptes-rendus des séances du conseil municipal, les informations sur la vie Moriéroise sur le blog Morières 2014.
Son Blog est gratuit face au lourd budget communication d’une mairie plus tournée vers l’autopromotion de sa majorité que d’une véritable information soucieuse d’objectivité.
Nous vous invitons à participer, à nous soutenir et à user sans modération de ce BLOG pour vous exprimer et faire vivre la démocratie à Morères.

Webmaster Morières 2014